LES ENJEUX DE LA SR EN AFRIQUE

Selon l’OMS, le nombre de décès causés par les accidents de la route dans le monde s'est stabilisé depuis 2007 à 1,25 millions, ce qui représente environ 3.000 personnes tuées et 140.000 blessés par jour, dont 15.000 resteront handicapées à vie. 


C'est la 1ère cause de mortalité dans la tranche d'âge des 15-29 ans et la 2ème cause de mortalité dans celle des 30-44 ans. Ce sera la 1ère cause de mortalité globale dans le monde en 2020, devant le VIH, la tuberculose et loin devant le paludisme.


Le continent africain compte, plus que toute autre région du monde, la plus forte incidence de décès liés aux accidents de la route, avec un taux de 26,6 pour 100.000 habitants (contre 9,3 pour l’Europe et 17,5 pour l’ensemble du monde). Le coût des accidents de la route est estimé à hauteur de 1 à 3% du PNB. 


Plus spécifiquement en Afrique de l'Ouest, l'OMS fait état, dans son dernier rapport annuel, d'un taux de mortalité de 30 pour 100 000 habitants au Burkina Faso, de 26,4 pour 100 000 au Niger et de 25,6 pour 100 000 au Mali. En moyenne 13 personnes perdent la vie chaque jour sur les routes au Burkina et des centaines d’autres sont blessées.



Selon des travaux de recherche conduits en 2015 par l'IRD, l’INSS et l'Université de Montréal, 87% des blessés à Ouagadougou sont des usagers de deux roues, 40% des blessures touchent la tête et 26% des blessés souffrent encore de leurs blessures 30 jours après l'accident. 


Les enjeux de la SR en Afrique sub-saharienne sont de : 


combler l'absence de données par la mise en place de systèmes de collecte de données régulièrement alimentées pour permettre de documenter l'accidentologie routière et permettre aux décideurs politiques de définir leurs priorités d'actions ;

 
partager les expériences d’interventions mises en œuvre dans les pays africains, pour valoriser les innovations et interventions à haut impact sur la réduction de la morbidité/mortalité sur les routes ;


identifier des mécanismes de financements et des modes de gouvernance pour mettre en œuvre des stratégies de lutte contre l'insécurité routière et en évaluer l'efficacité avec précision et dans le temps ;


impulser une dynamique en Afrique francophone au regard du décalage qu'il existe avec l'Afrique anglophone, plus avancée en termes de recherches et de réalisations. 


Spot Télé FASeR
Partenaires & Sponsors